En détail

AMÉLIORATION DES LABORATOIRES DE PATHOLOGIE CLINIQUE ET BIOMOLÉCULAIRE

Nous Cims et ADESAR unissent leurs efforts pour prévenir le cancer du col de l’utérus dans une communauté de femmes de l’ethnie Wichi dans le village Alto de la Sierra, à la frontière avec l’Uruguay, chez lesquelles la conscience de la maladie n’existe pas. Ces femmes ont cependant accepté de se soumettre régulièrement à un test de détection du virus du papillome humain (VPH), responsable de ce type de cancer. Les professionnels de la santé sont formés et il est prévu d’améliorer les laboratoires de pathologie clinique et biomoléculaire de la région.

Indicateurs de succès

78%

de la population de femmes dépistée

12%

de cas positifs détectés